I&A Coaching | Cessons de nous comparer aux autres, inspirons-nous plutôt d'eux !
La comparaison aux autres peut nous amener à perdre confiance en nous. Pour trouver équilibre et sérénité, nous devons prendre conscience que nos différences nous enrichissent et que chacun a largement la place d’exprimer son individualité.
eric nicloux, coach, coaching, lyon, article, comparaison, confiance en soi, inspiration, citations, bien-être, développement personnel
16721
post-template-default,single,single-post,postid-16721,single-format-standard,ajax_updown,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-9.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2,vc_responsive

22 Fév Inspirons-nous de ceux que l’on admire plutôt que de nous comparer à eux

Il y a quelques semaines, alors que je traversais une période de doute et de questionnement comme nous en vivons tous de temps à autre, j’ai été frappé par une évidence : on peut se gâcher la vie, simplement en se comparant aux autres. Car en ce qui me concerne, c’est là que tout a dérapé : à un moment où, plutôt que de me concentrer sur ce que j’avais à faire (écrire, développer l’activité de mon entreprise…), j’ai appuyé sur pause et j’ai regardé ce que faisaient les autres.

Et là, ce fut le drame.

Dans mon domaine, le coaching, il est facile de se comparer aux autres : combien sommes-nous à enregistrer des vidéos, à écrire des articles, à faire des conférences, à s’exposer sur internet pour parler de tel ou tel sujet… ? Non seulement nous sommes très nombreux, mais en plus certains sont particulièrement inspirants, percutants, et les meilleurs atteignent un niveau de notoriété qui impose le respect.

Mais voilà, parmi les pires choses que l’on puisse faire pour gâcher son potentiel, il y a cette fichue tendance à regarder ce que font les autres et à se comparer à eux. Surtout lorsque l’on a tendance à s’appuyer dessus pour se dénigrer. Soudain, vous trouvez que les autres font tout mieux que vous, et que tout ce que vous faites est nul : si vous ne dites pas « STOP ! », c’est une véritable spirale infernale !

Qui que l’on soit, et quel que soit son domaine d’activité, pour pouvoir donner le meilleur de soi-même, que ce soit en exprimant sa créativité, son talent, son savoir-faire, son intelligence, ses idées, sa sensibilité… on doit être capable de se concentrer sur soi, ici et maintenant. Et faire en sorte que rien d’autre ne compte, le temps de faire ce que nous avons à faire, que ce soit pour une heure, une journée, une semaine…

Lorsque l’on est concentré sur ce que l’on fait, on le fait, un point c’est tout. Mais lorsque l’on se laisse envahir par le doute, et que l’on commence à regarder autour, pour voir ce que fait le voisin, juste comme ça, pour sa rassurer, et bien on court à la catastrophe. On perd un temps fou, on se disperse, on gâche son énergie, et l’on peut très vite perdre pied… alors que la seule chose vraiment importante, c’est ce que vous pouvez faire, vous, ici et maintenant.

Chacun de nous est unique. Chacun a ses qualités, ses talents, ses propres compétences, mais aussi ses propres défauts. Y compris les personnes auxquelles nous nous comparons, et que nous idéalisons parfois…

A une époque où les réseaux sociaux ont pris une telle place dans nos vies, chacun a la possibilité de montrer ce qu’il veut bien montrer, et tout le monde rêve de donner l’impression que tout lui réussit… Mais que savons-nous de la réalité qui se cache derrière ces morceaux choisis ?

Gardons toujours en tête que ce qui compte, c’est ce qui est important pour nous et ce que nous avons à faire. Sans perdre de temps à regarder si l’herbe est plus verte à côté. Car lorsque nous nous libérons de cette pression de la comparaison, c’est là que nous pouvons commencer à faire ce que nous avons à faire, c’est à dire : vivre.

Pour trouver équilibre et sérénité, nous devons prendre conscience que nos différences nous enrichissent et que chacun a largement la place d’exprimer son individualité. Nous sommes tous venus au monde pour accomplir quelque chose, à nous de découvrir cette chose et de la vivre pleinement, car c’est là que se situe notre responsabilité. Au lieu de nous comparer à ceux qui semblent avoir trouvé avant nous les clefs des portes qui se trouvaient sur leur chemin de vie, inspirons-nous de leurs parcours, de leurs réussites comme de leurs échecs, bref… de leurs vies, pour trouver les réponses qui peuvent nous aider à ouvrir nos propres portes.

Pour conclure, j’aimerais vous laisser méditer sur cette très belle phrase de Tony Robbins :

« La seule personne à laquelle tu devrais te comparer,

c’est celle que tu étais hier ».